La Turquie fascine ses visiteurs par ses nombreux atouts : une culture cosmopolite, une position géographique unique et surtout une cuisine délicieuse. Les gourmets seront émerveillés par la diversité des plats locaux. Les produits ainsi que les assaisonnements mettent agréablement l’eau à la bouche.

Au petit déjeuner

En Turquie, le petit-déjeuner est appelé kahvalti : en réalité, ce repas en début de journée n’est pas du tout petit. Les mets sucrés et salés se mélangent et sont accompagnés de thé en abondance. Les légumes comme la tomate et le concombre composent ce plat mais aussi le fromage beyaz pynir, le miel,  les olives et la crème bal kaymak. La confiture, le pain (le rond au sésame appelé simit) et les œufs durs, au plat ou brouillés font également partie de la recette.

La cuisine de rue

Parmi les innombrables spécialités culinaires de rues turques, le Dürüm demeure le plus apprécié. Ce terme signifie littéralement « enroulade » et le plat en question est composé de fromage et de sucuk ou saucisson local. Le salata Dürüm est galette de pâte composée de légumes tels que la salade verte, les tomates, les olives et les oignons. Ce plat se décline parfaitement en kebab et sera alors nommé Döner avec les morceaux de viande d’agneau cuits en broche. 

Les Köfte et le Menemen

Les Köfte constituent les meilleures des spécialités turques. Ces boulettes de viande paraissent si simples à première vue mais offrent en  fait des explosions de saveurs. Une fois en bouche, le bœuf, l’agneau, les oignons et les épices sont de véritables plaisirs gustatifs. D’après certains connaisseurs, ce sont les meilleures boulettes de viande au monde. Quant au Menemen, ce plat traditionnel du pays est constitué de sucuk ou saucisses turques, de tomates, d’oignons et de poivrons qui se prépare dans une poêle.

Je Trouve, Tout en un clic ! | Entre professionnels | Navi mag