La maroquinerie est un mot issu du « maroquin » qui désigne le cuir provenant de peaux de chèvres et de boucs, dont le tannage a été inventé au Maroc. En créant des accessoires indispensables au quotidien, le métier apporte un bénéfice important dans le secteur artisanat et dans le pays en question. De ce fait, nous allons vous présenter l’art du métier, ses évolutions et la formation idéale.

En quoi consiste le métier ?

Un maroquinier se perfectionne autour du travail du cuir et des peaux. Il demande une bonne résistance physique, des mains très habile, précise et soyeuse afin d’offrir un résultat net et soigné à ses clients. En général, le métier consiste à confectionner des sacs à main, des portefeuilles, porte-monnaie, ceinture… Dans tous les cas, cela dépend entièrement du cadre dans lequel il travaille. S’il s’exerce dans une entreprise artisanale, par exemple, il devra concevoir un prototype, choisir et affiner les matériaux, assembler les morceaux  et ajouter les gadgets avant la vente.

 

 

Les évolutions et perspectives professionnelles

En France, le secteur de la maroquinerie est plutôt monopolisé par les grandes sociétés comme Longchamp, Hermès ou Le Tanneur. Elles optent surtout pour les mains d’œuvre françaises qui proposent une meilleure qualité de production que celle des Chinois. Donc, les professionnels venant du CAP sont spécialement convoités chez les grandes maisons de marques. Côté perspective, l’ouvrier dans une compagnie peut promouvoir des postes de gestions d’équipe avec de plus grandes responsabilités. Par contre, l’artisan aura l’occasion de se spécialiser dans des produits liés.

La formation adéquate

Pour se perfectionner dans le milieu maroquinerie, suivre une formation est conseillé. Juste après la troisième, il sera possible de suivre un cursus dans l’un des trois CAP : CAP maroquinerie, CAP sellerie générale et CAP sellier harnacheur. La durée de ces formations s’étend jusqu’à 2 ans et s’effectue dans le cadre de l’apprentissage. Une fois certifié, vous pouvez vous spécialiser vers le bac pro métiers du cuir option maroquinerie. Si cela semble encore minime, nous vous recommandons le BTS métiers de la mode, spécialité chaussure et maroquinerie ou BTS industrie des matériaux souples, option productique modélisme.

Formation et emploi | Le Boudoir de la Mode | Alpi Pole - Loisirs et activités de vacances