Madagascar, une île fascinante se distinguant du reste du monde, regorge tellement de mystères qu’il serait impossible de tout évoquer en quelques lignes. Ce merveilleux pays surprend par sa culture métissée aux origines variées. Celle-ci est d’une richesse inégalée grâce, notamment, au passage de nombre de civilisations.

Le retournement des morts

La Grande Île de l’Océan Indien vaut vraiment le surnom de 8ème continent. En plus de disposer d’un écosystème unique au monde, elle possède des traditions et des coutumes hors du commun. C’est justement le cas du retournement des morts, localement « Famadihana », qui se déroule au mois de juin jusqu’en septembre. Il s’agit de « retourner » les ancêtres en leur vêtant de nouveaux linceuls afin de rendre plus confortable leur retour dans l’au-delà. Au programme : manger, boire et faire la fête sur plusieurs jours.

Le rite de possession

Il s’agit du « Tromba », ce rite qui permet de communiquer avec les esprits des ascendants. Le possédé incarne généralement au cours de ce rituel un défunt roi qui prend possession de son corps pour conseiller les vivants. Ressemblant quelque peu à certaines coutumes indonésiennes, le rite de possession malgache s’avère indispensable surtout en période de crise. En effet, les ancêtres donnent leur aval concernant des décisions cruciales sur le plan politique, militaire, etc. L’événement a en général lieu au mois d’août.

Les « Ody »

C’est ainsi que les Malgaches appellent les amulettes. De manière générale, ces dernières sont utilisées pour apporter de la prospérité, à titre d’exemple pour garantir la fécondité d’une femme ou pour assurer des récoltes abondantes. Elles servaient également à chasser les maladies. Il y a aussi les charmes utilisés individuellement ou par un groupe social déterminé. On les appelle « Sampy ». Il faut pareillement mentionner le rôle crucial du tanguin au sein de la société malgache d’autrefois. Il s’agit d’une substance toxique administrée à l’accusé lors de l’ordalie.

Entre professionnels | Blog des pros | Navi mag