La fabrication à la main des bracelets-montre est une grande tradition chez les artisans maroquiniers. La création artisanale offre aux bracelets des montres de qualité exceptionnelle. Ces ornements au poignet rendent les montres plus élégantes, plus esthétiques et personnalisées. Hirsch, Hermès, Fleurus ou encore Camille Fournet, ils sont nombreux à créer des pièces d’exception pour les belles montres.

Le choix et le traitement du cuir

Les maîtres selliers sélectionnent les meilleurs cuirs pour la création de ces lanières de montres. Le cuir est issu des peaux de différentes sortes d’animaux (vache, alligator, autruche, buffle, etc.). Après, certains artisans procèdent à ce qu’on appelle « tannage végétal ». Ce processus durant lequel on utilise des tanins naturels comme les bois et les écorces permet de rendre le cuir plus résistant, souple et durable.

La fabrication du bracelet-montre en cuir

Une fois qu’on a obtenu une bonne qualité de cuir, les artisans le découpent et l’amincissent afin d’obtenir du cuir avec l’épaisseur souhaitée. Certaines parties comme les bords du bracelet nécessitent d’être biseautées pour un assemblage parfait. Il se peut que les bracelets en cuir comportent différentes couches en cuir et en textile. La colle est donc un matériau de liaison essentiel à la fabrication des bracelets, mais la couture à la main est aussi importante. Un outil spécifique permet de percer des trous pour les points sellier.

Le procédé de finition

La finition comporte également de nombreuses étapes, car il faut traiter la surface des bracelets montre ainsi que les bords à la main, incluant un traitement à la cire et un processus de polissage. Selon les modèles, les artisans peuvent aussi opter pour la teinture ou la peinture du cuir. Les maîtres artisans selliers peuvent fabriquer des accessoires tendances en jouant sur les finitions et les motifs.

Spectacles pour enfants - Blog sur la famille et les enfants ! | Innocom | languesenfete.fr