On pense que ce sont les Chinois qui sont à l’origine des parapluies. Ils font même partie intégrante de leur tradition depuis leur invention il y a 3000 ans. Au début, les parapluies chinois étaient fabriqués en soie. Ce n’est que plus tard que des modèles en papier sont apparus. La structure de la plupart des parapluies était en écorce de bambou ou de mûrier.

Histoire

Concernant l’invention du parapluie, il existe de nombreuses légendes populaires, la plus connue étant celle de Luban. Selon les récits de « Eclats de Jade », ce célèbre charpentier et inventeur a conçu le premier parapluie pour sa femme Yun. Selon le folklore, alors que Luban construisait des pavillons le long de la route, sa femme venait quotidiennement lui apporter son repas, lequel était souvent mouillé en raison des averses. Plus tard, inspiré par les enfants utilisant des feuilles de lotus pour se protéger de la pluie, il a inventé le premier parapluie.

Ombrelles en soie

Les modèles en soie font partie des plus belles ombrelles chinoises. Il existe même des parasols qui sont fabriqués à partir de cette matière et qui sont de véritables œuvres d’art. Ils combinent esthétisme et praticité. Imprimées ou brodés, les ombrelles sont peintes avec des fleurs ou avec les Dix Vues du Lac de l’Ouest. La soie, de très faible épaisseur, est fixée sur une ossature en bambou. Les femmes s’en servent pour se protéger du soleil. Ce type d’ombrelle fait d’ailleurs partie de la tenue féminine.

Ombrelles en papier

Les artisans des provinces d’Hunan et de Fujian possèdent un savoir-faire exceptionnel dans la fabrication d’ombrelles en papier. Les revêtements en papier sont peints manuellement avec des motifs fleurs, oiseaux, paysages,… Actuellement, ces modèles d’ombrelle sont surtout utilisés durant les fêtes et les évènements importants. Ils servent par exemple à décorer une salle de mariage ou de réception.

Les lampes tash art | Entre professionnels | Guide Tourisme