La réforme de la formation professionnelle qui a été mise en œuvre par le gouvernement a apporté des changements dans les dispositifs existants : l’objectif est désormais de permettre à tous de pouvoir accéder et financer une formation plus facilement tout au long de la vie.

La philosophie de la réforme

Le raisonnement qu’a tenu le gouvernement se résume en deux principes : jusqu’ici les budgets de formation professionnelle bénéficiaient à ceux qui en avaient finalement le moins besoin : les salariés des grandes entreprises notamment, et qui plus est, les cadres, déjà très bien formés. Deuxième constat, beaucoup d’offres d’emploi sont non pourvues par manque de personnel qualifié, alors qu’en France, le taux de chômage est à 9.2% au premier trimestre 2018. Ce sont les chômeurs en priorité et les jeunes sans qualification qui doivent être les premiers bénéficiaires de ces budgets de formation. Le gouvernement décide donc de s’impliquer dans la gestion de cette manne financière et de ne plus en laisser la gestion aux partenaires sociaux.

 

 

Les nouveaux dispositifs

Les dispositifs existants pour financer une formation, comme le CPF, Compte Personnel de Formation, qui a succédé au DIF, sans connaître un réel succès, accompagnent le salarié tout au long de sa carrière, même en cas de changement d’employeur. Il était décompté en heures, ce qui restait assez abstrait, et ne donnait pas au bénéficiaire une vision très concrète de la valeur de son droit : il sera désormais exprimé en euros. Les demandeurs d’emploi seront guidés plus efficacement par le Pole Emploi pour leur permettre de bénéficier de formations, acquérir des qualifications leur permettant de prétendre aux offres d’emploi existantes et non pourvues. C’est un véritable fléchage vers l’emploi que propose cette réforme.
Enfin le dispositif CIF (Congé Individuel de Formation), congé de plus longue durée destiné notamment aux reconversions professionnelles est supprimé en tant que tel, mais son objectif est intégré au CPF. La nouvelle loi prévoit également un recours facilité et plus flexible à l’alternance qui est un dispositif très efficace pour intégrer le marché du travail.
Généralement, les organismes de formation vous indiquent toutes ces modalités. C’est le cas de http://www.cesi-entreprises.fr/ par exemple.

Formation et emploi | Guide eCommerce | Navi mag