Les métiers d’art englobent une multitude d’activités passionnantes et enrichissantes qui allient savoir-faire manuel et grande capacité en commerce. Ils concernent la confection d’objets artisanaux comme les bijoux, les articles de décorations, les pièces d’armes… Nous avons sélectionné pour vous les trois métiers d’art les plus accessibles.

L’artisan bijoux

Le bijoutier est l’artisan qui fabrique les bracelets, les colliers, les bagues… à partir des métaux précieux tels que l’or et l’argent. La première ébauche du métier consiste à dessiner la pièce. L’étape suivante concerne l’établissement du devis : liste des matériaux et quantités nécessaires, budget, durée de la fabrication, etc. La fabrication, suivie du polissage, du bijou vient après la validation du devis par le client. L’artisan bijoutier collabore souvent avec un joaillier, un lapidaire et un diamantaire.

Le métier d’antiquaire

Le métier d’antiquaire englobe les marchands d’antiquités, les brocanteurs et les experts en œuvre d’art. Son activité consiste à acheter et vendre des objets d’art et d’artisanat comme les tableaux, les meubles, les bibelots et bien d’autres articles relevant d’une époque historique ou propre à un pays. L’antiquaire doit être capable d’identifier l’origine, la valeur et l’authenticité d’un objet. De ce fait, une meilleure connaissance des civilisations des différentes époques est impérative par le biais des lectures et de la tradition orale. 

L’artisan armurier

L’artisan armurier n’est pas un fabricant d’armes à feu, mais seulement d’une pièce qui constitue l’arme en question. Pour en fabriquer, il faut plusieurs armuriers ayant des spécialités différentes : constructeur de crosse, artisan canonnier, graveur, garnisseur, décorateur (en bois ou en métal), etc. Le métier d’armurier demande une grande précision et de dextérité dans la manipulation des outils et des technologies lors de la confection des pièces. Le savoir-faire de l’armurier provient essentiellement des formations professionnelles comme :

  • Le CAP armurerie (fabrication et réparation), 
  • Les CAP bronzier et ferronnier d’art,
  • Le BMA armurerie (brevet des métiers d’art),
  • Le CQP armes et munitions, proposé par la FEPAM.

En Belgique, l’École Léon Mignon à Liège délivre des formations au métier d’armurier, l’École de Ferlach en Autriche et l’École canadienne d’armurerie au Canada.

www.11bis.fr | Mag Auto Moto | Domotiki