Dans un moulin, le meunier se charge de transformer les graines de céréales en poudre pour produire de la farine de manière traditionnelle. Cet artisan de talent est l’allié des boulangers, des crêperies, des pâtisseries, etc. Nous vous invitons à en connaître davantage sur ce métier.

Présentation

Un meunier est celui qui s’occupe du moulin et se charge de transformer le blé en farine. Son objectif principal est donc de pérenniser son moulin. Si certains ont acquis leur savoir-faire en étudiant dans une école de meunerie, d’autres héritent les talents de leur père ou grand-père, mais leur point commun, c’est la passion. Ceux qui choisissent de pratiquer ce métier font partie des acteurs participant à la production des épices moulues, de cacao en poudre, de sel fin et des produits céréaliers comme les pains, les viennoiseries, etc.

 

 

Les tâches d’un meunier

Le meunier choisit la matière première de qualité qu’il utilise pour fabriquer la farine ou d’autres produits. Il assure le bon stockage des produits finis et des grains de céréales qu’il a achetés. L’artisan fabrique la farine en suivant les étapes de production : le triage et le brossage du blé, le broyage dans les cylindres et le blutage. Il revient également au meunier d’entretenir le matériel et veiller à son bon fonctionnement. Puisqu’il s’agit de production agroalimentaire, les règles liées à l’hygiène et à la santé doivent être respectées.

Où se former

Si vous pensez avoir les qualités requises pour tenir la fonction d’un meunier. La France dispose de nombreux établissements pour vous former. L’ENSMIC (École Nationale Supérieure de Meunerie et des Industries Céréalières) vous permet d’acquérir des connaissances et des expériences dans ce métier. Le Cnam (Conservatoire national des arts et métiers) propose également une formation sanctionnée par une licence pro en industries de transformation de céréales.

Saveurs d'ici et d'ailleurs | Option Sport - Le sport, tout le sport | www.11bis.fr