Broder n’est pas aussi dur que vous le pensez ! Avec un peu de patience et de pratique, vous pourriez le maîtriser. C’est une activité artistique et passionnante que vous pouvez faire tout en écoutant de la musique. Si ne trouvez personne pour vous initier, apprenez-le par le biais d’une formation spécialisée.

Obtenir un CAP en broderie

Tout le monde peut s’adonner à ce loisir créatif. La broderie traditionnelle a été réalisée à la main avec une aiguille ou un crochet. L’exécution des points linéaires, des points avant ou arrière s’effectue manuellement. Cependant, avec l’évolution des techniques et de l’industrialisation, la broderie sur machine a commencé à se développer. Pour devenir brodeuse ou brodeur professionnel, il est indispensable d’obtenir un CAP en broderie. Cette qualification vous ouvre les portes de la haute couture et du prêt-à-porter.

Un art qui se perfectionne

Tout débute avec les bases, dont les différents points : point de tige, point de tige fendu, point de chaînette, point de grébiche, point d’épine, point de plumetis, point de nœud et point de poste. L’apprenti doit aussi se familiariser avec les divers outils utilisés, notamment les aiguilles à broder, les fils (coton mouliné ou perlé, fil métallisé mouliné, soie moulinée ou perlée), le tambour et les tissus. On commence par des motifs simples pour ensuite améliorer sa technique en réalisant des motifs plus complexes.

Devenir polyvalent

La broderie peut être adoptée comme un passe-temps. Si vous êtes déjà un professionnel dans le secteur de l’habillement ou des métiers d’art, vous pourrez étendre votre savoir-faire en vous initiant à cet art. Les couturiers et tous ceux qui possèdent une habileté manuelle et qui prêtent attention aux petits détails sont les plus désignés à la pratique de cette activité. Cette dernière est également une bonne alternative pour ceux qui souhaitent se reconvertir ou avoir un travail supplémentaire.

https://www.youtube.com/watch?v=Bbj72d7UKTg

Generalia | Mag Auto Moto | languesenfete.fr