Vous souhaitez participer à la réhabilitation d’une personne atteinte d’un handicap physique ? Le métier d’orthoprothésiste est fait pour vous. Vous pouvez aider un individu qui n’a qu’une seule jambe à marcher ou celui qui n’a pas de bras à écrire. Vous êtes chargé de concevoir et de poser des prothèses.

La formation

Il existe plusieurs degrés de qualification à partir du CAP jusqu’au BTS pour vous permettre d’exercer ce métier. Le CAP orthoprothésiste est accessible à tous après avoir passé la classe de troisième. Vous pouvez décrocher un Bac Pro TAO si vous souhaitez devenir technicien en appareillage orthopédique dans le secteur de la prothèse-orthèse. Il est possible de continuer vos études pour obtenir un BTS après une formation de 2 ans.

Les tâches d’un orthoprothésiste

Après une prescription médicale, l’orthoprothésiste s’occupe de l’accueil du patient. Il lui pose des questions et l’écoute pour avoir un bon aperçu de son handicap et de ses besoins. Ce dialogue permet au spécialiste d’identifier l’appareillage convenable. Le choix des matières à utiliser, la prise de mesures et la pose figurent parmi ses tâches. Il fabrique, ajuste et fait essayer l’appareil au patient pour savoir s’il y a des réglages à faire.

Qualité et salaires

Si vous aimez aider les gens qui ont des handicaps et êtes doté d’une habileté manuelle, le sens de l’écoute et des capacités techniques, vous êtes un bon candidat pour le métier d’orthoprothésiste. Après quelques années d’expérience et après l’obtention de votre BTS, vous pouvez ouvrir votre propre atelier. Le salaire des débutants est d’environ 1700 euros brut et les plus expérimentés peuvent encore gagner plus. Ce poste est souvent disponible dans les hôpitaux, dans les centres de soins et de rééducation fonctionnelle et dans les entreprises d’élaboration de prothèses ou d’orthèses.http://www.studyrama.com/formations/fiches-metiers/paramedical/orthoprothesiste-1235

Deco-Fun | Navi mag | Innocom