Si vous avez les mains habiles pour travailler les bois massifs, devenir ébéniste est l’une des meilleures carrières que vous pouvez choisir. Pour mieux comprendre ce métier, voici quelques explications.

Le métier d’ébéniste 

Un ébéniste assure la construction de meubles à base de bois massif ou plaqué. Il s’occupe aussi de la conception de nouveaux meubles, de la reproduction de meubles d’époque ou de leurs restaurations. Dans le cas d’une réhabilitation, les meubles appartiennent souvent à des collections de musées. En gros, l’ébéniste conçoit les meubles, scie les bois, les colle et les assemble. Après quoi, il passe à l’étape de la vérification des jointures avant d’attaquer le ponçage, le vernissage et le cirage de toute la surface des meubles. 

Les qualités requises

Pour devenir ébéniste, il faut savoir dessiner correctement en maîtrisant la géométrie. Il faut aussi une bonne culture générale sur l’art (histoire, notions, les courants artistiques, etc.). En plus de cela, la connaissance des différents types de bois est un impératif tout comme la connaissance en techniques d’assemblage. Par ailleurs, les qualités comme la rigueur, le sérieux, le sens aigu de l’esthétique et de la précision sont un atout. 

Les formations à suivre 

Vous pouvez, entre autres, suivre les formations suivantes pour pouvoir exercer le métier d’ébénisterie de manière plus professionnelle : 

  • CAP Menuisier fabricant de menuiserie, mobilier et agencement, 
  • CAP Art du bois option « marqueteur » ou « sculpteur », 
  • Bac Pro artisanat et métier d’art option ébéniste,
  • CAP Ébéniste.

Les débouchés du métier d’ébéniste

Le métier de l’ébénisterie est réalisable à titre individuel. Disposant des connaissances en gestion et en comptabilité, d’expériences nécessaires (5 ans minimum) et de fonds suffisants, il est possible de monter votre propre atelier. Pour y arriver, il faut de la motivation et de l’ambition. Si le fait de travailler en tant qu’entrepreneur individuel vous paraît inaccessible, vous pouvez rejoindre des entreprises artisanales et des ateliers de restauration de meubles. La collaboration avec des designers ou des architectes d’intérieur est, d’ailleurs, envisageable pour élargir votre champ d’action. Concernant le salaire, un ébéniste débutant reçoit le SMIC. Au fil du temps, il peut toucher entre 1900 € et 3400 €.

Redpop.fr | Generalia | Innocom