Besoin d’un double de clé, d’ouvrir une porte bloquée, de sortir une clé cassée dans une serrure ? Le serrurier va entrer en scène et sauver votre journée. Mais en quoi consiste réellement ce métier ? Quelles études faire pour se qualifier dans ce métier ?

Les compétences du serrurier

Les missions du serrurier sont variées. Il est en mesure de conseiller ses clients et d’installer des portes blindées et autres équipements de sécurité. Il assure également la maintenance de vos portes (gonds et serrures). Il pose des verrous et vous sauve la vie si vous avez oublié vos clefs. Il répare aussi vos portes fracturées en cas de cambriolage car il peut être agréé par les assurances. Sérieux, il vous assure des installations répondant aux normes en vigueur. Avec la partie métallier du diplôme, le serrurier est en mesure d’intervenir sur vos serrures de portails, vos vérandas et fenêtres. Il peut travailler en collaboration avec le charpentier métallique dans ces réalisations. Il sait aussi mener un projet en métal du dessin à la réalisation en passant par le plan. Il a quelques connaissances en art ce qui lui permet de travailler sur des ouvrages décoratifs.

 

Un métier accessible et qui recrute

Le métier de serrurier peut être accessible après la 3e avec le CAP serrurier-métallier. Après deux ans, on peut donc commencer à travailler en tant que serrurier ou continuer sur la branche de métallier jusqu’en BTS. Il est possible d’exercer la profession de serrurier de serrurier à Lyon, Paris, Poitiers… dans les grandes agglomérations comme dans les petites communes. Le salaire moyen d’un serrurier se situe entre 1700 et 2000 euros. On peut être salarié ou à son compte. Il faut noter qu’il peut avoir une grande amplitude de travail si il assure des missions de dépannage. En effet, dans les grandes villes,le dépannage se fait 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, week-end et jours fériés inclus.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone