Faire de la poterie n’est pas seulement un métier, c’est aussi un art et une passion. Le potier est un artisan créatif qui façonne des articles de décoration et des objets utilitaires en argile ou en céramique. Découvrez par la suite le métier d’un artisan potier, une profession pleine d’avenir.

Que fait l’artisan potier ?

Le potier est un artisan spécialisé dans la création et la fabrication d’objets à des fins utilitaires, artistiques ou esthétiques. Dans son atelier, il façonne la matière (argile, céramique…) à la main ou avec une tour afin d’obtenir une forme précise. Après la cuisson de l’article réalisé, le potier s’occupe de la finition (filetage, vernissage, sérigraphie, polissage…) dans le but d’embellir son œuvre. Un potier-céramiste peut également travailler dans le secteur industriel pour fabriquer des carrelages, des objets d’art…

Le métier de potier : une profession en perpétuelle évolution

Le métier de potier date certes des temps anciens cependant, l’art de la poterie ne cesse d’évoluer. Les maîtres potiers peuvent réaliser différentes créations grâce à des outils modernes et de haute précision, ainsi que de nouvelles techniques. Un artisan potier peut concevoir des vases, cruches, vaisselles et divers articles de décoration selon les exigences de ses clients. Ce professionnel peut travailler dans une manufacture de fabrication d’objets en céramique ou une entreprise artisanale. Après quelques années d’expérience, il peut se mettre à son compte en ouvrant son propre atelier et sa boutique.

Devenir potier professionnel : les formations à suivre

Au sein des instituts d’enseignement supérieur, la section poterie promet un grand dessein. Pour acquérir les techniques nécessaires et le savoir-faire pour réaliser de la poterie, vous pouvez suivre une formation pour obtenir un diplôme de niveau V dont le CAP tournage en céramique et le CAP décoration en céramique. Vous pouvez ensuite continuer vos études pour avoir un certificat de niveau IV tel que le BMA céramique ou le BT dessinateur en arts appliqués option céramique. D’autres formations vous permettront également d’obtenir un diplôme de niveau III comme le BTS art céramique, puis un diplôme universitaire des métiers d’art option céramique.

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone