Pâtissier est un métier de création qui demande aussi bien du talent que de l’imagination. Outre les bases acquises au cours des nombreuses formations, ce professionnel doit apporter ses propres styles dans chacune de ses conceptions.

Un métier de création

Le pâtissier confectionne des desserts et gourmandises sucrées tels que les gâteaux, éclairs, tartes, chocolats et glaces. Toutefois, le métier évolue avec le temps et l’artisan conçoit de plus en plus des délices salés. Il propose même des plats lors des réceptions ou des cocktails. Cet artisan travaille le goût de ses confiseries en cherchant des ingrédients ou des recettes nouvelles. De même que la saveur, la présentation sont aussi très importantes. La pâtisserie exige beaucoup d’imagination venant de l’artisan. Le choix des couleurs, les illustrations et la décoration des délices sont primordiaux pour surprendre à chaque fois les clients.

Les diplômes requis et les fourchettes de rémunération

Dès qu’elle a fini la 3e, une personne peut déjà s’orienter vers le métier en suivant des formations pour obtenir les CAP pâtissier ou boulanger. S’il souhaite continuer, le candidat peut poursuivre ses études pendant un an et décrocher un MC en boulangerie spécialisée, en pâtisserie ou cuisinier en desserts de restaurant. Sinon, il existe également les bacs : pro bio-industries de transformation ou boulanger pâtissier, qui spécialisera les titulaires dans le domaine. Enfin, le BTM pâtissier confiseur glacier traiteur est aussi envisageable. Un ouvrier pâtissier touche entre 1 118 euros et 1 600 euros par mois. Son salaire varie en fonction de son marché et de ses expériences.

L’évolution du métier

Le métier de pâtissier est classé en plusieurs catégories selon la fonction de l’artisan, l’établissement et le cadre dans lequel il s’exerce. L’ouvrier pâtissier prépare, cuisine, décore et emballe les viennoiseries. Suite à quelques années d’exercice, il devient un responsable d’équipe et subordonnera 3 ou 4 personnes. Si ses années d’expérience dépassent les 15 ans, il évoluera en responsable de laboratoire et sera capable de diriger une équipe de grande surface, par exemple.

 

PartagerShare on FacebookShare on Google+Tweet about this on TwitterShare on LinkedInEmail this to someone